L’unité

Les énergies sont de plus en plus lourdes, et il est nécessaire de se réajuster au quotidien.

On sent que ça monte tous les jours un peu plus en pression

Un jour il y a les masques, puis les tenues de nos filles, l’insécurité, la fermeture des bars, restaurants et tout ce qui pourrait nous donner de la joie, la menace du reconfinement, la peur de la maladie et de la mort pour certains, la peur de ne plus avoir d’argent pour vivre pour d’autres (ce qui ramène une nouvelle fois à cette peur de la mort…)

Et au final, tous ces sujets ramènent à une chose : la division!

On nous mets des étiquettes de pro-masque ou anti-masques, il y a ceux qui sont pour la tenue correcte de nos filles comme des bonne soeurs, et d’autres pour la liberté d’être qui elles sont dans cette période de l’adolescence où elles essayer de trouver leur personnalité…il y a ceux qui pensent que le gouvernement n’en fait pas assez et d’autres qui en fait trop…

Les repères ont éclatés et les peurs les plus archaïques sont ravivées et notamment la peur de mourrir…

La méfiance et la peur de l’autre est de plus en plus présente : l’autre peut me faire mourrir en me transmettant le virus, l’autre va me prendre mon boulot, l’autre va mal me regarder parce que je suis une femme en jupe, l’autre va me juger parce que je ne veux pas porter le masque,….

Nous avons peur de l’autre, et nous lui faisons porter l’entière responsabilité de ce qu’il nous arrive…

Mais si nous regardions l’autre et nous-même avec amour, empathie, bienveillance en nous rappelant que chacun de nous faisons du mieux que nous pouvons avec nos blessures, notre histoire, nos peurs et notre niveau de conscience?

Si nous regardions l’autre tel qu’il est, comme un être humain avec ses ombres et ses lumières?

Si nous le regardions comme une partie de nous et pas comme notre ennemi?

Et si nous nous tenions la main au lieu de nous tacler?

C’est là où nous pouvons agir et choisir un monde d’unité plutôt que de division.

Quel monde choisissons nous?

Ce sont nos actions qui ont le pouvoir de le créer : en nous souriant, nous respectant, nous aimant les uns les autres, quelques soient nos différences.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s