Sophrologie : aide à la préparation pré-natale

La préparation à l’accouchement et à la maternité commence dès le début de la grossesse ou même avant celle-ci.

La pratique de la sophrologie permet de s’harmoniser au maximum avant l’arrivée du bébé et de vivre une grossesse positive et confortable.

Le mot Sophrologie vient du grec : Sos signifie tranquille, serein. Phren signifie cerveau, conscience. Logos signifie étude, science.

La Sophrologie est donc l’étude des techniques permettant d’obtenir la sérénité de l’esprit en travaillant sur la conscience de son corps, de ses tensions, et ainsi devenir plus autonome.

Elle a été mise au point par le Docteur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien, dans les années 1960. Dès le début des années 1970, la Sophrologie prend une place importante au sein des thérapies par la relaxation grâce à un large éventail de techniques : Respiration, détente corporelle, visualisation positive : en préparation à l’accouchement, les mêmes techniques sont utilisées.

Une discipline qui, en contribuant à instaurer un climat de bien-être et de détente, trouve parfaitement sa place durant la grossesse, qui est une période de profonds changements physiques et psychologiques : périodes de doutes, de peurs, dont celle, quasi universelle, de l’accouchement.

La sophrologie va donner une clef pour un accompagnement non seulement physiologique mais aussi psychologique.

C’est une méthode qui est basée sur la prise de conscience de son corps dans le but de mieux se connaître et donc d’apprendre à mieux réagir face aux imprévus de la vie.

Pour la femme enceinte, cette technique peut l’aider à appréhender les changements physiques et psychologiques liés à la grossesse, mais aussi diminuer le stress et les douleurs.

Les exercices de détente physique et mentale, de respiration et de visualisation provoquent un état de conscience qui aide à apprivoiser les sensations à venir.

Ces nouvelles dispositions psychologiques permettent alors d’appréhender son accouchement différemment en n’étant pas une simple spectatrice, mais en devenant consciemment actrice.

A l’heure où de plus en plus de mamans recherchent un accouchement respectant davantage la physiologie, la sophrologie a beaucoup à offrir en tant qu’outil de lâcher prise et de confiance en soi – deux prérogatives indispensables pour devenir active durant son accouchement.

La sophrologie n’est pas une méthode réservée aux femmes qui veulent accoucher sans péridurale. Le travail peut être long et les contractions douloureuses avant la pose de la péridurale. Et en cas de travail court, s’il n’y a pas suffisamment de temps pour vous poser une péridurale, la sophrologie peut-être d’un grand secours.

Les séances peuvent débuter dès le premier trimestre de la grossesse, et peuvent se poursuivre après l’accouchement, pour éviter le baby-blues, se détendre, et vaincre ses angoisses de jeune maman.

Alors n’hésitez plus, et venez tester une séance de Sophrologie pour bénéficier de ses bienfaits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s