Le pouvoir de la respiration

La respiration est une fonction vitale pour l’être humain.

On peut rajouter à cette fonction, la circulation du sang dans nos veines et nos artères, et le mouvement cadencé de notre organe de vie, le cœur.

La respiration se fait d’une façon inconsciente, au rythme du diaphragme qui se soulève puis  se baisse au fur et à mesure que nous respirons.

La respiration nourrit, avec l’oxygène transporté, notre système circulatoire et notre cerveau, et elle participe à l’amélioration de la circulation du sang.

Il s’agit de la seule fonction de l’organisme à la fois automatique et volontaire.

Nous respirons sans y penser, mais nous pouvons agir sur notre respiration pour en moduler l’amplitude et le rythme.

Lorsque vous modifiez volontairement le rythme de votre respiration, vous modifiez également votre conscience.

Votre hygiène de vie, votre mode de vie sont sensiblement et progressivement améliorés, afin d’aller vers un meilleur contrôle de vos actes et de vos pensées.

Il est important de souligner que des poumons mal ventilés ne peuvent plus fournir au sang l’oxygène qui lui est nécessaire pour donner aux fonctions vitales toute leur énergie. 

C’est ainsi qu’une mauvaise respiration génère:  la fatigue, l’accumulation de toxines, le manque d’énergie, le stress, les troubles digestifs, les douleurs dorsales, le manque de résistance, le manque de tonus, et la difficulté à gérer ses émotions.

Une bonne respiration permet, entre autre, de mieux contrôler ses émotions, de gérer efficacement le stress, d’avoir une meilleure vitalité, de retrouver un sommeil et une digestion de qualité.

Sur le plan psychologique, le lien est établi entre la respiration et l’état émotionnel, notre état psychique influant sur notre respiration et inversement.

Concernant le stress : lorsqu’il devient présent, la fréquence respiratoire augmente, ce qui ne fait que renforcer les manifestations de l’anxiété : accélération du rythme cardiaque, transpiration excessive…

D’où l’importance de renverser la tendance et d’agir sur notre respiration pour recouvrer l’apaisement mental et corporel.

Au fur et à mesure de notre croissance, de notre éducation, de la vie en société, de nos tensions et de nos blessures, nous contractons progressivement les muscles de la région abdominale et adoptons une respiration plus haute et plus superficielle (respiration thoracique).

En faisant cela, nous nous coupons de nos émotions.

Il s’agit de reconquérir notre respiration abdominale, par une démarche consciente, pour bénéficier de tous ses effets positifs.

La respiration est un outil clé dans la pratique de la Sophrologie qui nous permet de vous accompagner, de vous guider vers votre objectif, et vers le bien-être.

La respiration abdominale peut se faire à tout moment : dans les transports, dans une file d’attente, avant une réunion, au poste de travail, en cas de conflit ou de tension, avant de prendre la parole en public…

La respiration consciente permet d’améliorer l’oxygénation du corps (qui procure une sensation de détente immédiate), de favoriser la concentration et de faciliter le contrôle des émotions.

N’hésiter pas à me contacter pour de plus amples renseignements.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s