Accompagner les enfants à vivre leurs émotions

La colère, la peur, la déception, la frustration, la tristesse, sont des émotions qui submergent les enfants, mais en tant que parents nous pouvons être facilement déstabilisés par les réactions qui en découlent.

Adaptée à l’âge de l’enfant, la Sophrologie permet de les aider à identifier leurs émotions à travers leurs ressentis.

Les émotions se manifestent dans le corps, et c’est en guidant l’enfant dans une petite enquête tel un détective en herbe, qu’il va lui-même chercher comment son corps réagit en fonction de ses différentes émotions.

Une boule dans la gorge en cas de tristesse, la respiration qui s’accroit en cas de colère, le ventre noué en cas de stress,… tous ces signes permettent d’identifier une à une chacune des émotions de l’enfant.

Il ne faut pas négliger la manifestation des émotions dans le mental, avec le discours intérieur qui peut les accentuer.

Plus l’enfant s’entrainera à identifier les ressentis corporels de ses émotions, plus il pourra anticiper la survenue d’une émotion et ainsi en maîtriser l’intensité par différents outils (ludiques et faciles) qui lui seront proposés et adaptés à ses besoins.

Lorsque l’émotion est identifiée, l’enfant peut apprendre à l’exprimer plus facilement, notamment en verbalisant ce qu’il ressent.

Cette étape permet de réduire considérablement l’intensité de l’émotion.

Par ailleurs,  l’enfant apprend à distinguer les émotions agréables  des émotions désagréables.

Enfin, l’enfant peut prendre conscience du fait que tous les êtres humains ont des émotions (enfants et adultes) : cela lui permet de se sentir reconnu.

Plus l’enfant sera au contact de ses émotions, plus il comprendra qu’elles ont une utilité, et qu’il est important de les accepter.

En effet, derrière chaque émotion désagréable il y a un besoin non satisfait qu’il est essentiel d’identifier.

L’enfant peut ainsi cheminer vers une meilleure connaissance de lui-même, ce qui va contribuer à renforcer l’estime de soi et la confiance en soi.

Exprimer ses émotions, c’est comme d’enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs. 
Tanya Sénécal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s