La Sophrologie, votre alliée pour vous aider à gérer le stress

Avant d’aborder les bienfaits de la Sophrologie dans la gestion du stress, parlons tout d’abord du stress en lui même.

Selon le Larousse, le stress est défini comme tel : État réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque. (De l’anglais stress, effort intense.)

Le terme de stress fut introduit en 1936 par le physiologiste canadien Hans Selye.

En situation de stress, Hans Selye distingue trois phases :

  • la réaction d’alarme : face à l’agression, le corps manifeste les premiers signes, provoqués par la libération d’hormones comme l’adrénaline.
  • la phase de résistance : lorsque l’agression se prolonge, l’organisme résiste et compense les dépenses énergétiques occasionnées pour faire face au stress.
  • la phase d’épuisement : l’individu ne parvient plus à s’adapter à la situation de stress, l’organisme « craque ».

Si cette définition donne une idée claire des réactions physiologiques déclenchées par le stress, elle ne prend pas en compte le volet psychologique.

Le stress se manifeste différemment en fonction des personnalités. Il ne dépend pas de l’intensité des stimuli, mais de la manière dont ces stimuli sont reçus et perçus par l’individu.

Une même situation peut paraître stressante à certains et pas à d’autres.

Pour résumer, il y a les stresseurs (qui sont extérieurs) et notre réaction (qui est interne) face aux stresseurs.

Ces stresseurs sont divers et variés et concernent principalement : la vie professionnelle, la vie affective (conjoint, famille, amis,…), les problèmes matériels (l’argent, les différents modes de transports,…), les crises et problèmes existentiels (le deuil, la maladie, la vieillesse, les changements,…).

Les réponses à ces stresseurs sont nombreuses, et en voici une liste non exhaustive :

  • augmentation de la cortisol, de l’adrénaline,
  • augmentation de la tension artérielle
  • augmentation du rythme cardiaque
  • palpitations, excitation, rougeurs,
  • anxiété, tremblements, bafouillements
  • crispations musculaires
  • douleurs abdominales
  • pression thoracique
  • blocage de la respiration
  • tête vide, confusion, vertiges
  • insomnies, nausées migraines

Toutes ces réjouissances sont la conséquence du stress…

Mais le stress n’est pas une fatalité.
ben-white-147268-unsplash.jpg

Alors, comment faire pour gérer différemment son stress en interne, afin d’aller vers la détente et le bien-être?

Plusieurs méthodes sont proposées, et la Sophrologie en fait partie.

Les trois outils principaux utilisés par la Sophrologie, et déclinés en de nombreux exercices sont :

  1. La respiration contrôlée (issue du yoga), permet d’améliorer l’oxygénation du corps (et procure une sensation de détente immédiate), de favoriser la concentration et de faciliter le contrôle des émotions et notamment le stress.    Lorsque le stress devient présent, la fréquence respiratoire augmente : ce qui ne fait que renforcer les manifestations du stress : accélération du rythme cardiaque, transpiration excessive…D’où l’importance de renverser la tendance et d’agir sur notre respiration pour recouvrer l’apaisement mental et corporel.
  2. La détente musculaire sert à apprendre à relâcher ses tensions physiques afin d’obtenir un plus grand calme mental.
  3. La suggestion mentale : elle permet la visualisation positives d’images, de souvenirs ou de situations futures afin de créer ou de se remémorer des ressentis agréables.

Les exercices de respiration et de détente musculaire vont permettent d’aider la personne à reprendre contact avec son corps, diminuer son niveau de stress, retrouver le calme et la sérénité.

Les exercices de visualisation viennent compléter les deux outils ci-dessus afin de l’aider à retrouver sa confiance, se sentir rassuré, et en sécurité.

Le plus de la Sophrologie est le suivant : elle permet de transmettre aux personnes des exercices simples et ludiques, qu’ils pourront reproduire dans leur quotidien, soit à titre préventif, soit pour gérer leur stress.

La Sophrologie est reconnue dans de nombreux domaines pour ses résultats dans la gestion du stress.

En effet, de plus en plus de sociétés font entrer la sophrologie dans leurs murs pour améliorer le bien-être de leurs salariés. Dans le business comme dans le sport, gérer son stress via la sophrologie, c’est améliorer les performances et les résultats.

Le monde de la santé n’est pas en reste puisque l’hôpital admet aujourd’hui la sophrologie comme une pratique permettant d’apaiser les patients soumis aux angoisses d’une opération chirurgicale ou d’un traitement lourd.

Apprendre à gérer son stress, c’est faire le choix d’une meilleure santé et du bien-être.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s