L’acceptation de son schéma corporel grâce à la sophrologie

nigel-tadyanehondo-200541-unsplash

En sophrologie, le schéma corporel  se définit par la représentation personnelle de tout ce qui constitue la personne :

  • ses émotions
  • ses pensées
  • ses ressentis physiques
  • l’image de soi et de son physique
  • l’intelligence, la réflexion
  • les intuitions, les valeurs

Le schéma corporel se construit dès la naissance jusqu’à l’âge adulte, en fonction des expériences que la personne a vécu et ressenti.

Le schéma corporel n’est pas figé, il évolue tout au  long de notre vie.

Pour une femme par exemple, le schéma corporel évolue pendant l’adolescence, mais aussi pendant la grossesse, pendant la ménopause,…

Il évolue également en fonction de l’âge : et cela concerne tout le monde, et pour certaines personnes, accepter de voir son corps changer au fur et à mesure de l’avancée dans l’âge peut devenir problématique.

Les maladies, font malheureusement aussi évoluer notre schéma corporel.

Prendre conscience de son schéma corporel permet d’avoir une bonne connaissance intérieure de soi.

En sophrologieon travaille sur l’intégration du schéma corporel pour permettre à la personne de mieux se connaître au travers de l’écoute de ses ressentis corporels, mentaux et émotionnels.

Pour aller un peu plus loin sur le schéma corporel, n’oublions pas la notion d’image de soi.

En sophrologie, l’image de soi  se construit en fonction de ce que les autres vont nous dire sur nous mêmes et au travers du regard qu’ils posent sur nous.

La personne se créé alors une image mentale d’elle-même avec ce qu’elle a entendu, ou perçu mais qui peut être déformée par ses propres filtres.

Les filtres sont ce qui nous font voir la réalité de façon déformée.

Nous pouvons prendre l’exemple d’une personne qui pense d’elle qu’elle est un peu forte alors qu’elle ne l’est pas du tout (peut-être parce qu’elle se compare aux mannequins ou stars dont les photos sont retouchées, donc loin de la réalité) : cette personne ne se voit pas telle qu’elle est réellement, mais telle qu’elle se voit avec ses filtres.

Un travail alors sur son schéma corporel pour percevoir la réalité de son corps lui sera bénéfique.

En effet, d’avoir une vision faussée de l’image que nous avons de nous même est souvent générateur de frustration, de déprime, de culpabilité, et de manque de confiance en soi.

Apprendre à voir son corps, à l’accepter tel qu’il est, et à l’aimer est primordial pour cheminer vers le bien-être, et la liberté d’être soi.

Notre corps est notre meilleur ami sur cette terre, puisque c’est lui qui nous permet de faire un nombre incalculable de choses, et la principale : VIVRE.

Notre corps n’est peut-être pas parfait, mais la perfection n’existant pas, plus nous allons essayer de le rendre parfait, plus cela deviendra une source d’épuisement mental.

Et n’oubliez pas de remercier chaque jour votre corps pour tout ce qu’il vous permet de faire (vous déplacer, être en bonne santé, respirer naturellement, faire du sport, sentir sous vos doigts les textures, sentir les différentes odeurs, pouvoir entendre tous les bruits de la nature, voir toute la beauté du monde,….)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s